Envoyer l'article par email

Courriels des destinataires séparés par des virgules.
Bail commercial : clause de non-indexation à la baisse
07.10.20

La Cour de cassation rappelle, dans un arrêt du 10 septembre 2020 n°19-17139, que la clause d’indexation dans un bail commercial excluant la baisse du loyer en cas de baisse de l’indice doit être réputée non écrite dans son ensemble (et non pas seulement pour sa partie illégale). Dès lors cette sanction intégrale permet au preneur d’exiger du bailleur le remboursement des suppléments de loyers relevant de cette indexation irrégulière, et ce sur 5 années.

Me Cyril SABATIE Avocat spécialiste en droit immobilier