Location à la nuitée et immeuble bourgeois

mer 03/08/2022 - 18:01
Location à la nuitée et immeuble bourgeois

La cour d’appel d’Aix en Provence, dans un arrêt du 23 juin 2022 n°21-10914, relève que le lot de copropriété (loft d’exception) était loué sur Airbnb selon un prix de location par nuitée et non en fonction d’une saison touristique. La cour en déduit donc qu’il ne s’agit pas d’une location saisonnière. En l’espèce le syndicat des copropriétaires produisait un constat dressé en février qui démontrait que l’appartement était loué également en hiver. La location s’adressait donc à des occupants temporaires et fréquents.

Pour la cour d’appel, le fait de louer un local meublé destiné à l’habitation de manière répétée pour de courtes durées à une clientèle de passage qui n’y élit pas domicile, est incompatible avec la clause d’habitation bourgeoise d’un règlement de copropriété, que cette habitation bourgeoise soit stricte ou non. La location à la nuitée, toute l’année, semble donc constituer une circonstance aggravante.

Me Cyril SABATIE Avocat spécialiste en droit immobilier.