Envoyer l'article par email

Courriels des destinataires séparés par des virgules.
07.04.21

Snapchat deviendra-t-il un jour le réseau préféré des agents immobiliers ?

Dans l’univers des réseaux sociaux, l’application Snapchat attire de plus en plus l'attention des professionnels de l'immobilier. Très populaire auprès des 18-25 ans, cette plateforme de partage de photos et de vidéos éphémères offre la possibilité de toucher les primo-accédants, mais aussi les futurs propriétaires. Découvrez comment cette application permet de se différencier sur un marché immobilier très concurrentiel.

Pour les professionnels de l’immobilier, les photographies et vidéos jouent un rôle crucial dans leur stratégie marketing. Or, c’est exactement ce sur quoi s’appuie Snapchat. Développée en septembre 2011, cette application mobile gratuite est disponible sous Android et iOS. Elle permet à ses utilisateurs d’échanger des messages photos et vidéos directement avec un ou plusieurs amis. Ces contenus appelés « snap » disparaissent une à dix secondes après leur ouverture, et peuvent être personnalisés. Outre les snaps, il est aussi possible de créer des « stories » – c’est-à-dire des histoires créées à partir d’un assemblage de snaps – qui sont disponibles pendant 24 heures. En fonction des réglages choisis, elles peuvent être vues soit par tous les utilisateurs de la plateforme, soit par tous les amis de l’expéditeur, soit par un groupe de contacts personnalisé. Chaque jour, l’application compte 229 millions d’utilisateurs et d’utilisatrices dans le monde, lesquels créent plus de 3,5 milliards de snaps par jour. Et elle est particulièrement populaire auprès des jeunes de 20-24 ans, qui représentent 82 % de ses utilisateurs, selon les chiffres de la société de mesure d’audience Médiamétrie.

Toucher un cœur de cible plus jeune

À l’échelle du marketing immobilier, ce support de communication offre donc la possibilité de toucher les primo-accédants, mais aussi les futurs propriétaires. Rappelons qu’en 2019, le marché immobilier a été porté par les primo-accédants, qui ont profité des taux historiquement bas pour concrétiser leurs projets immobiliers, selon l’Observatoire des crédits de Cafpi. Aux États-Unis, des professionnels de l’immobilier ont compris le potentiel d’un réseau social tel que Snapchat pour toucher une cible jeune et connectée. Fondée en octobre 2016, l’agence immobilière new-yorkaise Snaplistings présente à ses abonnés des annonces d’appartement en temps réel, et discute avec eux via la messagerie instantanée de Snapchat. En tout, elle a permis à ses agents immobiliers de vendre plusieurs appartements estimés à plus de 5,6 millions d'euros, précise le site d’information BFM TV.

Snapchat : des contenus courts, incisifs et créatifs

Il faut dire qu’avec ses contenus courts, incisifs et créatifs, Snapchat a l’avantage de capter immédiatement l'attention d'une audience exigeante. Elle permet d’adopter un discours plus accessible et spontané, puisque le principe même de l’application est l’instantanéité des messages. Une nouvelle manière de communiquer qui plaît particulièrement aux générations Y et Z, en quête de relations plus authentiques.

L’art et la manière de dompter le snap

Mais comment se lancer concrètement ? Après avoir créé un compte, la première étape consiste à se constituer une communauté de “followers”. Pour y parvenir, les professionnels de l’immobilier peuvent communiquer sur l’ouverture de leur compte auprès de leurs contacts existants via les canaux habituels (les autres réseaux sociaux, les newsletters, etc.). Ils peuvent même parler de ce nouveau moyen de communication lors des visites d’appartements, par exemple. Ensuite, ils peuvent poster des annonces régulièrement en jouant sur les codes de la plateforme, notamment l’instantanéité. Les biens peuvent être présentés en vidéo ou en image avec une idée de “vente flash”, comme une urgence qui suscite l’envie des futurs acheteurs. Par la suite, les intéressés peuvent contacter directement l’agence immobilière en “DM” (messages privés) sur Snapchat. Un premier dialogue pour découvrir un bien de façon personnalisée et interactive.

Si Snapchat est un moyen idéal de dialoguer avec les plus jeunes de ses clients potentiels, il faut du temps afin d’obtenir des résultats. En plus de suivre les changements constants de ce réseau social, il est impératif d'apprendre à en tirer parti. Pour cela, il n’y a pas de secret : il convient de créer un compte, et de tester les différentes fonctionnalités offertes : stories, utilisation de filtres, géolocalisation…

À travers cette tendance, il s’agit avant tout d’anticiper, plus que d’attendre des résultats : les primo-accédants ont en moyenne 35 ans, selon le courtier en crédit immobilier Cafpi. En utilisant Snapchat, l’idée est de marquer les mémoires de vos futurs acquéreurs, voire de séduire les locataires !