Envoyer l'article par email

Courriels des destinataires séparés par des virgules.
Georges ISAAC, Président de GALIAN
05.02.14

Pour être synonyme de sécurité, la garantie financière doit être matérialisée par un contrôle effectif du garant. En l’absence d’audit, les effets de la garantie restent théoriques. Explications.

Depuis près de 50 ans, GALIAN remplit cette double mission qui consiste d’une part, à délivrer la garantie financière et d’autre part, à vérifier qu’elle est accordée dans des conditions optimum de sécurité des fonds reçus. La déontologie des professionnels s’en trouve renforcée.

Bientôt, la loi ALUR confortera la mission du garant en donnant à la garantie financière une importance particulière. Voilà un aspect positif de ce texte qu’il faut relever.


En effet, le projet de loi prévoit désormais dans son article 9 que seuls les garants « ayant mis en place des procédures de contrôle interne seront habilités à délivrer la garantie financière ». Un pas en avant pour la sécurité des consommateurs, dont les professionnels doivent se prévaloir.

Le législateur s’apprête donc à inscrire dans la loi ce qui, initialement, ne relevait que d’un décret. Ainsi, l’absence de contrôle ne pourra plus servir d’argument commercial à certains garants, au mépris du statut, du rôle et de l’image des professionnels. La mission du garant est renforcée et nous nous en félicitons !

Il est vrai qu’au-delà de l’obligation de garantie financière, le choix du garant traduit souvent l’image que le professionnel se fait de son métier et veut en donner à ses clients. GALIAN, leader de la garantie financière avec 9 654 sociétaires pour 5,8 milliards d’euros garantis au 31 décembre 2013, prouve que la fiabilité d’un garant compte pour les professionnels et augmente leur crédibilité auprès de leurs propres clients.

Ce message désormais visible grâce à la vitrophanie « Vos fonds sont sécurisés GALIAN » que nous vous avons adressée lors de notre changement d’identité, est essentiel. Il démontre que les professionnels qui défendent la valeur ajoutée de leur métier n’hésitent pas à afficher leur statut de dépositaires des fonds de leurs clients et les obligations qui y sont attachées. Les règles de sécurité de GALIAN apparaissent dès lors comme un plus pour ses sociétaires.

Ainsi en 2013, GALIAN a réalisé près de 3 000 audits. Le Conseil d’Administration de GALIAN - qui peut décider du retrait d’une garantie en cas d’infraction grave - n’a eu à prononcer que 60 retraits de garantie à l’encontre des sociétaires qui ont contrevenu aux règles de saine gestion des fonds de leurs clients. Ces décisions démontrent que la garantie de GALIAN repose sur un engagement réel : pouvoir restituer à tout moment les fonds dont ses sociétaires sont redevables à l’égard de leurs clients.

La garantie GALIAN n’est donc pas théorique. Elle inscrit dans l’ADN de ses sociétaires un principe de responsabilité qui s’impose à la mutualité GALIAN.
C’est pourquoi nous vous recommandons de mettre en avant votre garantie financière GALIAN. Elle vous aidera à faire la différence !

Georges ISAAC,
Président de GALIAN