Envoyer l'article par email

Courriels des destinataires séparés par des virgules.
Copropriété : Mise en concurrence des syndics
20.03.19

[e-Mo RCP] Copropriété : Mise en concurrence des syndics

Le premier ministre a pris la parole à l'occasion des 10 ans de l'Autorité de la concurrence le 6 mars 2019 et a évoqué le sujet des syndics de copropriété. Il veut «rendre effective la mise en concurrence à l’échéance du contrat» d'un syndic, ce qui est rarement fait aujourd'hui selon lui. Le Premier ministre veut désormais pénaliser les professionnels qui ne jouent pas le jeu (sic).

« Dans les faits, on ne change pas beaucoup de syndic parce qu’il est difficile de comprendre et comparer les offres »,a-t-il argumenté, proposant donc de « mieux informer les copropriétaires sur leurs possibilités à l’échéance du contrat et faciliter la portabilité des informations ». 

Les syndics risqueraient ainsi 3 000 euros d'amende pour les personnes physiques et 15 000 euros pour les personnes morales.

 

Cyril SABATIE